Toutes les actions Microsoft image chrevron droite Ouverture image chrevron droite Software Heritage : Comment Microsoft a fourni des ressources Cloud au service de la préservation du patrimoine logiciel
Cube

Software Heritage : Comment Microsoft a fourni des ressources Cloud au service de la préservation du patrimoine logiciel

A l’évocation du patrimoine de l’humanité, ce sont généralement des peintures, des sculptures ou encore des vestiges, des sites d’exception qui nous viennent immédiatement à l’esprit, rarement des lignes de code. Et pourtant, au-delà des œuvres d’art ou des richesses naturelles, le code informatique et plus précisément le code source des logiciels, langage de programmation précieux, fait désormais l’objet de toutes les attentions.

Cube

Dans nos sociétés numériques modernes, le logiciel joue en effet un rôle central. Nous l’activons sans cesse, dans quasiment tous les aspects de notre vie quotidienne : lorsque nous programmons notre réveil sur notre téléphone, lorsque nous démarrons notre ordinateur ou encore lorsque nous envoyons un email. Quant à nos industries modernes, elles ne pourraient fonctionner correctement sans avoir recours à l’ensemble des logiciels qui concourent à la digitalisation des fonctions-clés de la production. Or la valeur fondamentale de tous ces logiciels réside dans leurs codes sources, dont l’archivage et la conservation représentent un enjeu majeur dans le “Digital Age”.

Cube

Software Heritage, c’est bâtir la « Bibliothèque d’Alexandrie » du code source

Devenir la référence pour la mise à disposition de logiciels dans la recherche scientifique

C’est le 30 juin 2016 que l’Inria a dévoilé le projet Software Heritage, dont Microsoft est le partenaire fondateur. Son objectif est de « collecter, organiser, préserver, et rendre accessible le code source de tous les logiciels disponibles publiquement. ». Plus précisément, il s’agit de créer une infrastructure pérenne de recherche fondamentale ayant vocation à devenir la référence pour la mise à disposition des logiciels utilisés dans la recherche scientifique, complétant ainsi la démarche de l’Open Access, qui vise à proposer les articles scientifiques accessibles à tous, librement. En 2017, le projet a pris une toute autre dimension avec la signature d’une convention avec l’UNESCO en faveur de la préservation et du partage du code source des logiciels.

Software Heritage, la grande bibliothèque du code source, l’archive universelle et pérenne du logiciel, avec le Cloud Azure de Microsoft

Cube

Tout l’intérêt de Software Heritage vient du fait que des générations de développeurs du monde entier parviennent à trouver et à réutiliser le code dont elles ont besoin et que la connaissance est organisée et conservée sous la forme de code source pour les générations futures. Sur cette plateforme d’archivage, on peut étudier les logiciels, trouver des erreurs potentielles, les améliorer, et comprendre comment ils évoluent. C’est d’un grand intérêt pour la recherche, l’industrie et surtout la science qui a besoin que les expériences, et les résultats qui en découlent, soient reproductibles. Or pour pouvoir refaire ces expériences, il faut posséder l’article qui parle des résultats, ainsi que les données et le logiciel qui ont été utilisés pour faire l’expérience. Les articles comme les données sont souvent accessibles gratuitement mais ce n’était pas le cas pour les logiciels avant la création de Software Heritage.

 

Cube

Plus de 141 millions de projets logiciels étaient déjà archivés sur Software Heritage en septembre 2020

A ce jour, Software Heritage a déjà collecté plus de 141 millions de projets logiciels, avec plus de huit milliards de fichiers sources uniques, ainsi que tout l’historique de leur développement, ce qui en fait déjà l’archive de code source la plus importante de la planète. L’intégralité des données de Software Heritage est hébergée sous Microsoft Azure, le Cloud de Microsoft.

Comme l’explique très justement Roberto Di Cosmo, Directeur de Software Heritage, “s’il fallait faire une comparaison, je parlerais de la bibliothèque d’Alexandrie des logiciels. Ce référentiel unique pour les codes sources, est un instrument d’observation incroyable de la « galaxie » des logiciels. Contribuer à Software Heritage, c’est construire une infrastructure qui est un bien commun, au service de tous, comme l’est Internet”

Microsoft est fier, dans ce cadre, d’avoir été l’un des premiers partenaires industriels à soutenir cette initiative et à mettre à disposition de Software Heritage l’infrastructure de son Cloud Azure contribuant ainsi à garantir la haute disponibilité des données.

Découvrir leurs histoires :
Toutes nos actions :